Les ressources de la suprasexualité

Les ressources de la suprasexualité 850 480 V.M. Kwen Khan Khu

Estimés amis et amies : 

Je m’empresse de vous faire parvenir quelques commentaires liés à :

LES RESSOURCES DE LA SUPRASEXUALITÉ

À plusieurs reprises, dans divers messages, nous avons averti nos étudiants sur la nécessité urgente de conserver notre semence humaine comme quelque chose d’une valeur immense.

Dans ses traités sur le Gnosticisme transcendantal, notre béni Patriarche souligne clairement que l’énergie sexuelle est liée à :

A. La reproduction de l’espèce.

B. La santé de notre propre organisme ─ surtout de l’activité pensante─.

C. Le pouvoir de la volonté.

Il est déjà prouvé par d’éminents psychologues et psychiatres que toutes les personnes liées à la masturbation présentent des indices très élevés de manque d’énergie et de manque de volonté, ce qui les transforme en créatures qui, inconsciemment, cherchent à s’isoler. Justement pour cette raison, le vice de la masturbation a été appelé vice solitaire, car les accros à cette faiblesse cherchent à être seuls à l’heure de se livrer à cet acte si honteux.

Sans aucun doute, la Gnose contemporaine l’a déjà dit : la force sexuelle est essentielle pour le développement harmonieux de toutes nos infinies possibilités en tant qu’êtres humains, et c’est pourquoi nous remettons aux personnes désireuses de donner une octave supérieure ─ matérielle et spirituelle ─ à leurs vies la clé suprême de la rédemption, qui est constituée par ce que l’occultisme originel de tous les temps a appelé : L’ARCANE A.Z.F.

Évidemment, patient lecteur, cette clé permet la transmutation de nos énergies créatrices en une énergie encore plus subtile qui entre dans la circulation sanguine et qui va stimuler directement toutes les glandes de notre système endocrinien. Tout cela se répercute en le meilleur fonctionnement de notre organisme et, également, en la mise en action d’une activité psychique extraordinairement puissante.  En marge de ces merveilleuses conséquences, l’énergie sexuelle sagement transmutée nous introduit dans ce qui a été appelé ésotériquement le Chemin Secret, lequel nous transportera vers des niveaux d’Être très élevés à niveau animique et nous permettra aussi l’élimination de nos faiblesses ou agrégats psychologiques indésirables que nous portons dans notre intérieur ─ c’est-à-dire : défauts, vices, etc., etc.─.

Il est évident que pour que cette clé fonctionne ─ l’Arcane A.Z.F. ─ la coopération des deux pôles de la sexualité humaine est nécessaire, c’est-à-dire de la force féminine combinée avec la force masculine durant la transe érotique sexuelle que nous appelons dans nos études Sexo-Yoga, Agni-Yoga, Tantra-Yoga, Sahaja Maithuna ou, simplement, Magie Sexuelle.

Il est indiscutable à cent pour cent que pour que cette clé fonctionne, il est nécessaire que tant l’homme que la femme soient équilibrés organiquement, c’est-à-dire qu’ils ne présentent pas d’anomalies irrémédiables organiquement ou psychologiquement parlant. Cela signifie que les conjoints ne doivent pas souffrir de troubles hormonaux ou de maladies psychosomatiques leur affectant surtout le cerveau, car, bien que cela semble incroyable, pour nous engager dans l’escalier des niveaux supérieurs de l’ÊTRE nous avons besoin d’avoir une base de NORMALITÉ ; dans le cas contraire, il s’avère impossible de réaliser les prodiges qui nous permettront de quitter le statut de MAMMIFÈRE RATIONNEL pour accéder au vrai état d’HOMME avec des principes animiques véritables.

C’est là notre but dans le terrain de l’existence, la vraie raison d’être pour laquelle nous avons été créés.

C’est la raison pour laquelle notre Patriarche, le V.M. Samael Aun Weor, souligna dans l’une de ses conférences la chose suivante :

« Ainsi, il faut annihiler les Mois pour que restent en nous les vertus, et il faut beaucoup se battre pour arriver à avoir chaque vertu ; c’est une gemme précieuse que nous devons sortir du fond de l’abîme à la pointe de l’Épée.

La vertu n’est pas une question de poses pieuses ; la vertu n’est pas une question de feintes mansuétudes, ni de puritanismes de mauvais goût, non. Les vertus, il faut les acquérir à travers énormément de luttes, en combattant à la pointe de l’épée contre les troupes ténébreuses que nous portons en nous.

VERTU vient de la racine vir, de virilité, de ce qui est viril. C’est seulement avec virilité, c’est seulement à travers la lutte que l’on peut obtenir l’une de ces gemmes précieuses qui correspond à une certaine Vertu. Vous voyez que le travail que nous devons effectuer est long, dur, coûteux.

Il faut changer. Nous ne pourrons pas changer si nous n’éliminons pas les éléments indésirables que nous portons en nous. Nous devons passer à un niveau d’Être supérieur ; plus encore, nous avons besoin de monter de niveau en niveau jusqu’à atteindre la partie la plus élevée de tous les niveaux de l’Être, et ce n’est possible qu’en mourant en soi-même d’instant en instant, de moment en moment.

Ce n’est qu’avec la mort qu’advient le nouveau ; si le germe ne meurt pas, la plante ne naît pas ».

─ Extrait de la conférence intitulée « Prodiges de la Conscience éveillée », tome 1, pag. 123 de l’œuvre Le Cinquième Évangile du V.M. Samael aun Weor ─.

Ceci étant dit, il s’avère intéressant de souligner que le V.M. Samael met l’accent sur la VIRILITÉ, la force de la volonté, comme ressort fondamental pour atteindre nos réussites psychologiques et spirituelles ou animiques. Il en résulte les affirmations du Gnosticisme selon lesquelles LES HOMOSEXUELS, les TRAVESTIS, les LESBIENNES, les TRANSSEXUELS sont DES CAS PERDUS quand nous parlons de ce que nous appelons AUTORÉALISATION INTIME DE L’ÊTRE…  Il s’avère impossible pour de telles personnes de mettre en marche tous ces efforts auxquels nous nous sommes référés dans les paragraphes précédents, car leurs propres organismes, leurs propres cerveaux ne fonctionnent même plus dans la normalité…

Nous comprendrons maintenant clairement le pourquoi de ces mots du Deutéronome 23 :1 biblique quand on nous avertissait sur le fait que « Celui qui a les testicules abîmés ou le membre viril amputé n’entrera pas dans la congrégation de Jéhovah… ».

En ces jours critiques nous assistons à la glorification de ce qui a été stupidement appelé la FIERTÉ GAY, comme si le fait d’avoir une condition anormale était un motif de fierté. C’est le comble du comble. Et, pour couronner le tout, de nombreuses forces armées de divers pays acceptent même maintenant dans leurs rangs des LESBIENNES, des HOMOSEXUELS, des TRANSSEXUELS…, ce qui s’avère une vraie absurdité, car selon la logique, il faut de la détermination à l’heure de lutter ou de combattre et qui peut assurer à cent pour cent qu’un soldat homosexuel ou une soldat lesbienne ne va pas tomber amoureux de l’ennemi et que cela le pousse à trahir le reste du peloton ? Les conséquences qui peuvent découler de ces états d’anormalité sont très nombreuses…

Ainsi, chers amis, l’énergie sexuelle bien conduite est la clé suprême qui nous permettra notre transformation supérieure et radicale. Le reste appartient au monde des théories sans substances créées par l’ignorance de l’Homo sapiens contemporain.

Je vous livre maintenant quelques phrases liées au sujet traité :

« La virilité commence quand nous avons appris à vivre dans le besoin ».
Carlyle

« La vertu n’est peut-être que la civilité de l’âme ».
Balzac

« Pour pouvoir être vertueux il faut nature, raison et habitude ».
Aristote

« S’il n’était pas difficile d’être vertueux, aurions-nous quelque mérite à l’être ? ».
Saint Jean Chrysostome

« Dans le sein de tout homme vertueux il existe un Dieu ».
Sénèque

ABYSSUS ABYSSUM INVOCAT.
─‘Un abîme appelle un autre abîme’─.
KWEN KHAN KHU