Lux in tenebris lucet

Lux in tenebris lucet 850 480 V.M. Kwen Khan Khu

Très aimés/ées lecteurs/trices :

Paix Invérentielle !

Étant donné que dans le chemin que nous devons traverser ─ Chemin Hermétique ─ une aide supérieure à notre mental devient nécessaire, quelque chose de transcendantal et d’éternel, comme l’est STELLA MARIS, notre adorable Mère Kundalini, je vous fais alors parvenir cet article que notre béni Patriarche Samael Aun Weor a adressé aux étudiants gnostiques en l’année 1975 à travers la revue ABRAXAS. Il s’intitule :

LUX IN TENEBRIS LUCET

Par : le V.M. Samael Aun Weor

1. Du Chaos spermatique et obscur que nous portons dans nos organes sexuels surgit la Lumière, et celle-ci brille maintenant dans les ténèbres comme une étoile à six rayons dans le ciel nocturne.

2. Au moyen du travail de l’Art Hermétique,ce qui se trouvait avant diffus dans la masse ténébreuse et grossière du sujet primaire devient manifeste.

3. Stella Maris, Mercure, Âme Métallique du Sperme Sacré sous forme d’eau blanche et brillante que les Alchimistes appellent « ASTRE ».

4. Signature Astrale de l’ENS-SEMINIS révélatrice du Mercure préparé ; étoile du Nord qui guide le navigateur de l’océan ténébreux.

5. Vierge Mère KUNDALINI symbolisée par cette étoile aux lignes entrecroisées qui constituent le Sceau de Salomon.

6. Vierge de la Mer sans l’aide, toujours opportune, de laquelle le Hiérophante Moïse n’aurait pas pu être sauvé des eaux.

7. La nature mercurielle de la brillante étoile est incontestable, irréfutable. De nombreux sages ont fait naufrage dans l’océan orageux de la vie et de la mort faute d’avoir cet ASTRE comme guide.

8. Le fils ingrat qui oublie sa Divine Mère particulière individuelle, car chacun de nous a la sienne, échoue inévitablement.

9. Cette Étoile a conduit les sages à la naissance du fils de Dieu, et elle-même doit guider nos pas.

10. Solve et Coagula, « dissoudre et coaguler «  est le fondement vivant du Grand Œuvre. Nous devons dissoudre le « Mercure Sec » et le « Soufre Arseniqué », et coaguler le Mercure vivant et le Soufre pur.

11. Le Mercure Sec est constitué par tous ces Agrégats Psychologiques qui forment dans leur ensemble le cher Ego des ignorants instruits.

12. le Soufre Arseniqué est le feu animal dirigé vers le bas, « les enfers atomiques de l’homme ».

13. Il est urgent de féconder le Mercure vivant avec le Soufre pur ou Feu Sacré, si nous voulons vraiment fabriquer les Corps Existentiels Supérieurs de l’ÊTRE.

14. Les personnes “KALKIENNES” de ces temps du KALI-YUGA croient qu’elles possèdent les Corps Astral, Mental et Causal.

15. Ces « messieurs je-sais-tout » non seulement ignorent mais, en outre, ignorent qu’ils ignorent. Ils ne veulent pas se rendre compte qu’ils ne sont que de misérables fantômes vêtus d’un Corps Physique.

16. Ce qui continue après la mort, c’est le Mercure Sec et le Soufre Arseniqué.

17. En aucun cas nous exagérons quand nous affirmons que ce qui continue dans l’au-delà, après le décès du Corps Charnel, n’est qu’un tas de Diables, les Agrégats Psychiques, Mois inhumains ou formes bestiales à l’intérieur desquels se trouve embouteillée l’Essence.

18. Ceux qui ne se sont jamais auto-observés, ceux dont le sens de l’auto-observation est atrophié, pensent le meilleur d’eux-mêmes, ils ne soupçonnent même pas qu’à l’intérieur d’eux-mêmes existent le Mercure Sec et le Soufre Arseniqué.

19. Ces ignorants adorent le cher Ego, ils sont convaincus qu’il évolue et se perfectionne, ils ne se soucient pas de le détruire ou de l’annihiler, ils n’ont jamais su que le si fameux Ego est une somme de MOIS ou Démons, de Mercure Sec, de défauts infrahumains.

20. Si les gens aimaient vraiment leur Stella Maris, s’ils la prenaient comme guide, Elle les aiderait dans le Grand Œuvre, Elle éliminerait de leurs natures le Mercure Sec et le Soufre Arseniqué.

21. Créer ces corps suprasensibles que les personnalités “KALKIENNES” croient déjà avoir, n’est possible qu’en cristallisant le Mercure vivant au moyen du Soufre ou Feu Sacré et à condition d’éliminer radicalement le Mercure Sec et le Soufre Arseniqué. 

22. Ceux qui ne procèdent pas en dissolvant et en coagulant selon les règles de l’Art Hermétique, se transformeront en HANASMUSSEN à double centre de gravité, en Démons terriblement pervers ».

CONCLUSION : Après avoir lu cet article merveilleux né de la plume de l’Avatar du Verseau, je me suis alors demandé : combien de compagnons/gnes l’auront vraiment compris ? Combien de compagnons/gnes font de l’accouplement quelque chose de sublime ? Combien invoquent en plein ARCANE A.Z.F. la Divine Dame et la prient de les aider à MOURIR dans tel ou tel agrégat qu’ils ont découvert et qu’ils ont compris ? Énigmes, énigmes, énigmes ! Mais, maintenant on comprend pourquoi l’Arcane A.Z.F. est un couteau qui peut se retourner contre nous si nous ne dirigeons pas le feu d’Éros contre l’ennemi secret : le MOI.

Voici maintenant quelques phrases pour réfléchir :

« Mieux vaut que ce soit le corps qui souffre, et non l’âme, qui doit être l’objet d’une grande protection,  d’une grande sécurité ».
Quevedo

« La douleur est comme les nuages : quand nous sommes dedans, nous voyons tout gris, fastidieux et tragique ; mais quand elle s’éloigne et que le soleil du souvenir la dore, elle est gloire, transfiguration et majesté ».
Amado Nervo

« Les gens heureux ne savent pas grand-chose de la vie ; la douleur est la grande éducatrice des hommes ».
Anatole France

« Les douleurs ramènent les hommes à l’état d’enfants ».
Quevedo

« La douleur a un grand pouvoir éducatif ; elle nous rend meilleurs, plus miséricordieux, elle nous renvoie à nous-même, nous persuade que cette vie n’est pas un jeu mais un devoir ».
César Cantú

NVNC SCIO VERE.
─‘Maintenant, je sais vraiment’─.
KWEN KHAN KHU

*

code