Pourquoi sommes-nous réfractaires à la Lumière Divine ?

Pourquoi sommes-nous réfractaires à la Lumière Divine ? 850 480 V.M. Kwen Khan Khu

Très chers/ères lecteurs/trices :

Paix Invérentielle !

Il existe quelque chose de controversé à l’intérieur de nous qu’il vaut bien la peine de scruter. Je me réfère clairement à :

POURQUOI SOMMES-NOUS RÉFRACTAIRES À LA LUMIÈRE DIVINE ?

Toute la masse humaine de ces temps obscurs croit, fermement, posséder de vraies aspirations spirituelles, alors qu’en réalité à chaque fois qu’on la met à l’épreuve elle s’avère être un échec total.

Une fois, un grand être qui fut appelé Mahatma Gandhi exprima clairement : « Les chrétiens ne sont chrétiens que tant que le réfrigérateur est rempli de victuailles abondantes »… Cette phrase, bien qu’elle semble simpliste, renfermait une terrible et énorme vérité. Nous sommes des religieux à caractère conventionnaliste, rien de plus…, mais nous ne professons, au fond, aucun credo car nous sommes devenus RÉFRACTAIRES au divin, à la lumière spirituelle.

De même que nos pupilles ne peuvent supporter, à un moment donné, une lumière intense et de ce fait, instinctivement, notre corps envoie un message aux paupières pour qu’elles ferment notre vue, de même toute notre nature a subi un changement vibratoire épouvantable qui la conduit à répudier, au fond, tout ce qui relève de la quête de notre religare, c’est-à-dire, de l’union avec notre ÊTRE…

Dans son œuvre monumentale intitulée LA RÉVOLUTION DE BEL, le V.M. Samael nous décrit, pas à pas, comment et combien il en a coûté à l’Avatar de sortir cette entité démoniaque ─ c’est-à-dire : Belzébuth ─ des espaces infernaux dans lesquels il demeurait et, pour comble, il nous détaille comment il est arrivé à convaincre l’un des Princes de la Loge Noire pour qu’il se décide à quitter le monde des ténèbres et choisisse de retourner au Royaume de la Lumière. Cependant, nous devons le dire, le Patriarche Samael prit la décision de conduire Belzébuth vers la Grande Lumière après avoir observé avec la clairvoyance qu’une lumière bleue ne s’était pas éteinte dans le cœur de cette créature et brillait encore dans les entrailles de celui qui est devenu, historiquement, un ambassadeur légitime de l’Averne…

Cette lumière ─ nous dit le V.M. Samael ─ fut le ressort qui obtint, peu à peu, avec une patience infinie, le miracle de la transformation de cette âme perdue dont on parlait dans divers manuscrits, anciens et modernes, d’une manière horrible. Cette lumière, mystérieusement, était une fraction d’AMOUR VÉRITABLE qui battait encore à l’intérieur de ce monstre aujourd’hui racheté. Le Maître Samael nous décrit, dans l’œuvre que nous avons auparavant mentionnée, les efforts qu’il a dû faire pour que Belzébuth s’habitue aux régions supérieures du cosmos et, ainsi, ressente du rejet pour les infra-dimensions de la nature. Toute une tâche titanesque !

De nos jours, la marée humaine, à cause de la force sinistre du MOI et de sa sœur la Loi d’Entropie, a transformé sa nature physique et psychique en quelque chose de totalement dégénéré et elle ne soupçonne même pas qu’elle se trouve dans cet état. Cela est encore plus grave. Voyons : ce genre pseudo-humain ne sait même pas s’alimenter. Il mange des aliments transgéniques et, pour comble, il ne sait même pas les sélectionner. Il mange des viandes avec des hydrates de carbone, de manière grossière, il mange de manière désordonnée, il mange à point d’heure et tout cela il le mélange avec des boissons alcoolisées, des drogues et d’autres actes arbitraires de nature diverse. Peu lui importe l’eurythmie de son corps.

Il se passe également la même chose avec les impressions dont se nourrit l’appareil psychique de l’humanoïde. Il aime nourrir sa psychologie avec de la PORNOGRAPHIE, DES FILMS DE VIOLENCE, DES SPECTACLES SONORES COLLECTIFS DANS LESQUELS IL PERD toute retenue et toute éthique, et, également, avec d’autres spectacles sanglants ─ c’est-à-dire : boxe, courses de voitures de formule un, lancers fous depuis un pont attachés à une corde (c’est-à-dire : saut à l’élastique), corridas de taureaux où l’on torture à mort un animal sans défense,  etc., etc., etc. ─. Il est indiscutable que toute cette longue liste de stupidités déséquilibre totalement les centres de la machine organique, à savoir : le centre intellectuel, le centre émotionnel, le centre moteur, le centre instinctif et le centre sexuel, donnant pour résultat une créature absolument dérangée bien qu’elle n’en ait pas l’air…

L’aiguillon le plus fort, l’humanoïde rationnel le reçoit avec le vice de LA FORNICATION, car ce vice provoque des impacts terribles dans le système nerveux central, ainsi que dans le système nerveux sympathique et parasympathique de celui-ci, le rendant amplement inapte à pouvoir devenir une personne qui soit capable d’avoir un SENS DE CONCENTRATION fiable et UN ÉQUILIBRE dans toutes les facettes de sa vie. Les experts en cela que nous appelons YOGA disent que l’actuel bipède tricérébré NE SAIT MÊME PAS RESPIRER, et il est évident que l’oxygène joue un rôle essentiel dans les activités cérébrales. Quand il ne nous arrive même pas l’oxygène suffisant à notre cerveau, il est clair que notre psyché n’a aucun moyen de se connecter avec des vibrations supérieures et elle est encore moins habilitée à expérimenter les phénomènes métaphysiques qui donnent un sens à cela que nous appelons VIE.

Ainsi, nous l’avons déjà dit dans les lignes précédentes, le mal nommé homme de notre époque n’est qu’un être qui vit exclusivement pour manger, travailler, forniquer et dormir, comme les bêtes de la nature ; c’est sa mécanique quotidienne et c’est ainsi qu’il agit du berceau à la tombe. Dans de telles conditions, lamentablement, nous nous sommes créé une façon de vivre de manière artificielle, qui est pour nous tous TRÈS IMPORTANTE et nous nous en satisfaisons…  Nous pourrions souligner clairement que nous vivons établis dans LA DÉRAISON, en d’autres termes, dans UN SOMMEIL MALÉFIQUE dont on voit déjà que les conséquences sont catastrophiques dans les quatre points cardinaux.

Le plus surprenant de tout cela, cher lecteur, c’est que BELZÉBUTH, ayant été un vrai démon pervers, gardait en lui-même un sillage de lumière bleue qui scintillait dans ses entrailles, et cette lumière était un reste de cela que nous devons appeler AMOUR LÉGITIME. N’oublions pas que, selon les investigations du V.M. Samael, Belzébuth avait été trompé par d’autres démons, il y a de nombreux âges de cela, dans le cadre de ce que nous appelons TEMPS. Cependant, cette créature avait pris le chemin du mal en croyant, clairement, que cela lui rapporterait des succès transcendantaux et, habituée à travailler pour son chef supérieur ─ Yahvé ─, elle exerçait sa profession démoniaque avec beaucoup de dévouement. C’est ce que nous appellerions UN TROMPÉ SINCÈRE … Aujourd’hui Belzébuth est une dame qui habite en France et on lui a donné un corps féminin justement pour qu’il développe plus d’amour…

Ce qui est grave dans notre humanité actuelle, c’est que, outre le fait de s’être trompée elle-même en s’identifiant à cent pour cent à tout ce qui est VAIN ET ILLUSOIRE, elle est arrivée à détruire machiavéliquement CUPIDON, l’AMOUR PROFOND, et cela l’a dégradé de telle manière qu’elle est passée du statut de quelque chose d’humain pour finir transformée en une masse de vers. Dans ces conditions, patient lecteur, nous sommes devenus des MAISONS VIDES dans lesquelles nous n’avons même pas cette PETITE LUMIÈRE qu’avait cette entité malveillante que l’histoire de la théologie et de la démonologie rappelle sous le nom de Belzébuth. Voilà notre disgrâce.

C’est la raison pour laquelle le V.M. Samael dit clairement dans nombre de ses œuvres, et en particulier dans celle qui a pour titre OUI L’ENFER EXISTE, OUI LE DIABLE EXISTE, OUI LE KARMA EXISTE, que des MILLIONS D’ÂMES sont actuellement en train d’entrer dans l’abîme ─ c’est-à-dire : les infra-dimensions de la nature ─ parce qu’elles sont déjà à la fin de leurs cycles de cent huit vies et, par conséquent, elles entrent dans la Loi de l’Involution submergée…

Pour cesser d’être RÉFRACTAIRES AUX LUMIÈRES DE L’ESPRIT, nous avons de toute urgence besoin de changer notre nature psychique et d’ordonner notre nature physique. Nous avons besoin de changer l’habitude malsaine de LA FORNICATION pour le sage usage de la TRANSMUTATION DE NOS ÉNERGIES CRÉATRICES. Nous avons besoin d’activer nos disques ou chakras de notre anatomie occulte pour capturer les divers phénomènes du cosmos et de la nature afin de DEVENIR CONSCIENTS dans de telles régions. Nous avons besoin que NOTRE CONSCIENCE quitte sa prison, son cachot dans lequel elle est restée piégée, pour que, jouissant de la liberté qu’elle mérite, elle entre en contact avec les dénommés ÆONS de l’Esprit. Ainsi, alors, nous saurons pourquoi nous sommes nés, pourquoi nous existons, d’où nous venons et vers où nous allons.

Ajouté à cette condition dégradante tant physique qu’animique ou psychologique, de nombreuses personnes ont déjà détraqué leur propre psyché au point de prendre l’ANORMAL pour le NORMAL. Je me réfère à l’HOMOSEXUALITÉ, AU TRAVESTISME, AU LESBIANISME… Ce sont toutes des maladies mentales, bien que les foules s’acharnent à le nier. Dans de tels cas, il existe déjà une déconnexion absolue entre ces gens et leur Chesed intérieur, c’est-à-dire leur Intime. Ces humanoïdes se sont ainsi auto-condamnés à être des candidats certains à l’involution submergée des mondes infernaux. Dans ces conditions, il est évident que la froideur lunaire a fait son nid dans ces personnes-là et il s’avère très difficile d’avoir à nouveau la chaleur spirituelle. Pour ces raisons, le V.M. Samael qualifiait les homosexuels, les lesbiennes et les travestis de cas perdus et les raisons sont évidentes.

Permettez-moi d’ajouter à ces lignes quelques phrases pour la réflexion :

« Quel insensé est l’homme qui laisse le temps s’écouler inutilement ».
Goethe

« Dans la majorité des hommes, les difficultés sont filles de la paresse ».
Samuel Johnson

« Seul ceux qui n’attendent rien du hasard sont maîtres de leur destin ».
Matthew Arnold

« Les difficultés augmentent à mesure qu’on approche du but ».
Goethe

QUE LES LUMIÈRES ÉTERNELLES DU THEOMEGALOGOS SOIENT AVEC VOUS TOUS.
Kwen Khan Khu

*

code