Les paradoxes et les incongruités que traînent notre planète et notre race

Les paradoxes et les incongruités que traînent notre planète et notre race 850 480 V.M. Kwen Khan Khu

Chers amis :

Je vous fais parvenir quelques commentaires que je considère importants pour tâcher de comprendre :

LES PARADOXES ET LES INCONGRUITÉS QUE TRAÎNENT NOTRE PLANÈTE ET NOTRE RACE

A. Commençons par comprendre et souligner que, sans le mériter, nous avons l’une des plus belles planètes de notre Système Solaire, dans laquelle nous trouvons une biodiversité qui semble friser l’inimaginable. Notre monde est rempli d’océans chargés de milliers et de milliers d’espèces qui peuplent leurs profondeurs. Chaque jour la dénommée « science » est surprise par de nouvelles créatures trouvées au fond de nos masses océaniques.

Cependant ─ et notre casse-tête commence ici ─, ces océans, qui ne sont pas une source  inépuisable de vie, sont menacés par les ordures de tout type que nous, les habitants de ce monde, y jetons chaque jour. Une alerte mondiale a déjà été lancée avertissant du danger de détruire la faune marine par l’habitude machiavélique que nous, les humanoïdes terrestres, avons de jeter des plastiques dans la mer et dans les océans.

Mais nous jetons non seulement du plastique dans ces eaux-là, mais en outre des déchets chimiques, des déchets de laboratoires biologiques dans la grande tradition de Frankenstein, etc. Il suffit de rappeler la centrale nucléaire de Fukushima, au Japon, qui continue de déverser des déchets nucléaires qui contaminent et détruisent la vie de l’océan Pacifique et les vies humaines…

B. De même, nous trouvons sur notre globe d’immense structures montagneuses, des canyons rocheux, des cordillères spectaculaires qui auparavant se couvraient de neige, nous offrant des paysages magnifiques qui ravissaient notre centre émotionnel et reposaient notre mental. Aujourd’hui ces chaînes montagneuses ont été exploitées, à nouveau par le mammifère rationnel, et il les a transformées en lieux d’exploitation touristique avec comme circonstance aggravante que nous les déformons, nous les abîmons, nous les  détruisons de nombreuses manières et la susmentionnée neige disparaît d’elles de plus en plus chaque jour…

C. Les forêts de la Terre sont immenses et pleines d’une flore abondante, à tel point que les habitants du Brésil sont arrivés à découvrir jusqu’à trois-cent formes de fruits, en plus de ceux déjà connus, comme les oranges, les papayes, les pastèques, etc., etc., etc. Il existe un immense réseau de plantes desquelles on arriverait à extraire, si on les étudiait à fond, de multiples médicaments pour guérir définitivement énormément de maladies. Mais, maintenant même, que se passe-t-il avec l’Amazonie ─ le poumon de notre monde ─ ? Eh bien ni plus ni moins que cette vaste région sylvestre et réserve ultra-merveilleuse de notre planète est la proie des incendies provoqués par des compagnies transnationales, lesquelles, mues par la convoitise et bénéficiant de l’appui des gouvernements qui partagent cette vaste masse territoriale, saccagent les forêts, le bois, les mines, et en passant la pollution que tout cela engendre aboutit dans les fleuves, comme le rio Negro ou l’Amazone. Tout cela génère un cercle vicieux qui semble sans fin. À ce rythme, dans dix ou vingt ans l’Amazonie sera devenue une zone désertique et ne sera plus le poumon du monde. Il n’y aura plus de filtre pour les énormes quantités de CO2 qui sont répandues aujourd’hui, comme une brume maudite, aux quatre points cardinaux.

D. Uni à tout cela, nous devons nous rappeler que notre air est, aujourd’hui plus que jamais, pollué dans toutes les régions de notre globe. Il y a des endroits en Inde, en Chine, en Russie, au Pakistan, aux États-Unis, en Afrique, en Amérique du Sud…, où l’air est irrespirable et la mortalité annuelle de bipèdes pseudo-humains est alarmante, impressionnante. Des sommets internationaux ont été célébrés soi-disant pour freiner cet épouvantable problème, mais ces réunions ne servent aux dirigeants mondiaux que pour se faire prendre en photo et souligner, à nouveau, leur mauvaise volonté contre la vie humaine. Maintenant ils disent que, probablement, vers l’année 2030 ils commenceront à réduire la production de CO2 industriel qui menace l’atmosphère ; mais ce ne sont que des mots, des banalités qui font partie de la rhétorique et du bavardage des diplomates terrestres. Personne ne semble AIMER notre maison, la Terre.

E. La pseudoscience de ces temps ténébreux du Kali-Yuga est arrivée à briser la couche d’ozone de notre mère Terre, et maintenant les rayons solaires, qui avant étaient bénins, sont devenus dangereux et nous pourrions dire MALINS, car ils causent des milliers et des milliers de formes de cancer de la peau qui, comme nous le savons, s’avère être mortel pour l’espèce humaine. Cependant, la manie abominable de vouloir conquérir d’autres mondes, provoquée par le MOI DE LA CONVOITISE DE L’HUMANOÏDE, a provoqué une autre décharge qui est en train de s’accumuler autour de notre environnement planétaire, là-bas dans l’espace. Des photographies effroyables, prises depuis la Station Spatiale Internationale, montrent des millions de débris métalliques, des débris de satellites inutiles, d’autres satellites qui fonctionnent encore, et même les bombes nucléaires SFBO, qu’en son temps notre Avatar a dénoncées dans l’une de ses conférences, tournent autour de notre monde affligé. Le V.M. Samael a parlé de tout cela, alertant notre humanité du danger atomique qu’était en train de créer la course à l’armement des dénommées SUPERPUISSANCES…

F. Cette même science sans amour, que nous pourrions baptiser de SCIENCE DE L’ANTÉCHRIST, a choisi de faire plaisir à la mesquinerie de l’Ego humain et s’est mise à genoux devant le Moi pour lui garantir ses intérêts. Ainsi, la dénommée science, qui ne devrait exister que pour provoquer l’harmonie et le progrès de l’humanité en toute occasion, s’est spécialisée dans le MEURTRE. Ainsi, en nos jours angoissants, beaucoup de femmes, folles et avalées par la Bête mentionnée dans l’Apocalypse chrétien sous le numéro 666, se rendent dans les cliniques et les hôpitaux de notre monde pour SE FAIRE AVORTER. Peu importe qu’un ÊTRE VIVANT, dont le cœur battait déjà, soit extirpé par un crochet métallique et lui fasse abandonner le ventre maternel pour être ensuite jeté à la poubelle. Et tout ça seulement pour satisfaire beaucoup de femmes de notre pseudo-race « humaine » et, ainsi, elles peuvent continuer à se dédier à JOUIR DU SEXE MOYENNANT LA FORNICATION. L’ironie veut qu’ici nous voyons ensuite ces femmes dans les églises priant le chapelet et portant sur leurs têtes des voiles de sainteté dans les processions que la religion chrétienne promeut dans le cadre du sommeil de masse dans lequel nous vivons.

G. L’homme de notre temps, s’il était déjà assez dégénéré depuis des siècles, a maintenant donné un tour de manivelle à sa propre folie et la science lui offre justement de le changer de sexe. Ceux-là, on les appelle TRAVESTIS et aujourd’hui, pour comble, ils sont vus avec admiration par les diverses classes de notre société. Uni à cette perversion, la prolifération d’individus disant être « SORTIS DU PLACARD » a augmenté de façon alarmante et ils se présentent devant les foules comme  des HOMOSEXUELS, et si c’étaient des femmes elles se montrent maintenant comme des LESBIENNES en disant que « L’AMOUR N’A PAS DE LIMITES »…  Que savent ces malades de l’AMOUR ?

À côté de ce phénomène, il faut mettre ceux qui jouissent d’hommes et de femmes d’une manière absolument animale et on les appelle BISEXUELS. Tout ce pandémonium a été qualifié comme collectif LGTB… Où allons-nous, estimé lecteur ? Une race avec ces caractéristiques peut-elle avoir un futur resplendissant ?

Les dénommées Saintes Écritures, dans leur livre relatif au Deutéronome, affirment catégoriquement :

« N’entrera pas dans la congrégation de Jéhovah celui qui a les testicules mutilés, ou le membre viril amputé ».

Sans commentaires…

H. Malgré qu’il y ait dans notre monde de l’espace suffisant pour rendre la terre cultivable et nourrir n’importe quelle quantité de millions de personnes, la famine avance avec son chariot de squelettes dans de nombreux pays, spécialement en Afrique et dans bien d’autres régions d’Asie ou d’Amérique centrale, et maintenant les queues de gens affamés commencent à exister en Europe. Incroyable, mais c’est ainsi !

Pourquoi la famine existe-t-elle, estimés lecteurs, si nous avons déjà dit clairement que notre planète a de l’espace suffisant pour tous et les ressources pour tous ? RÉPONSE : la convoitise du pseudo-homme terrien l’a poussé à l’accumulation de la richesse POUR UN PETIT NOMBRE, et ce PETIT NOMBRE veut  soumettre le reste de la population mondiale à ses règles économiques égoïstes, bien que cela ait déjà occasionné deux guerres mondiales et que nous soyons sur le point de vivre UNE TROISIÈME GUERRE MONDIALE.

Nous devons dire à nouveau, dans ce paragraphe, que la SCIENCE DE LA BÊTE s’est offert de modifier génétiquement les végétaux et beaucoup d’autres produits agricoles, soi-disant sous le prétexte de faire parvenir des aliments là où la famine existe. Mais ce qu’on envoie aux foules affamées ce sont des produits qui NE NOURRISSENT PAS et qui dégénèrent la structure biologique humaine, car lesdits produits alimentaires génétiquement modifiés sont de véritables ordures. Et c’est ce que nous envoyons « CHARITABLEMENT » à nos frères africains, cambodgiens, etc., etc., etc. Nous prétendons ainsi nous laver les mains devant cela que nous appelons DIEU.

I. La fausse science qui a toujours trompé cette humanité en présentant comme des jouets, aux masses endormies, quelques inventions comme l’automobile ─ qui est aujourd’hui l’un des principaux polluants de notre monde appauvri ─, n’est pas arrivée à éradiquer réellement les maladies qui ont frappé le genre pseudo-humain. Si nous avons déjà vécu dans le passé des épidémies néfastes de poliomyélite, de tuberculose, de diphtérie, de rougeole, de grippes comme la célèbre grippe espagnole, et que ces maux ont été combattus avec des vaccins ─ qui, bien qu’ils ne les aient pas guéris, ont arrêté leur progression et parfois il en surgit encore des épidémies ─, etc., etc. ; maintenant de nouvelles tragédies sanitaires sont apparues comme le virus du Sida ─ VIH ─, la sclérose en plaque ─ causée, entre autres, justement par le fait d’ingérer des produits  génétiquement modifiés ─, la sclérose latérale amyotrophique, etc., etc., etc., et plus récemment nous sommes tous frappés par le machiavélisme scientifique à cause du très célèbre CORONAVIRUS.

Pour soi-disant pallier ce dernier essai de laboratoire créé par la méchanceté humaine, on crée des vaccins dans divers laboratoires du monde, bien que ces faux hommes de science sachent que ceux-ci ne peuvent pas assurer son annihilation. Pourrait-on être par hasard plus cynique que cela ? Impossible. Les entreprises pharmaceutiques elles-mêmes avertissent les foules endormies qu’ELLES NE SONT PAS RESPONSABLES DES EFFETS INDÉSIRABLES OU SECONDAIRES que ces vaccins peuvent provoquer chez les personnes naïves qui se les font injecter… Ce qui est grave dans tout ce chaos c’est que ces entreprises pharmaceutiques ont de l’argent à revendre pour acheter les gouvernements du monde et pour obliger ces gouvernements à CONFINER les diverses populations de notre planète.

Cette même science dont nous sommes en train de parler se moquait récemment des folies de Frankenstein et maintenant elle n’arrête pas de vouloir faire des transplantations dans l’organisme humain, même comme Frankenstein, en utilisant des organes de personnes décédées. Aujourd’hui cette science, divorcée de l’esprit, transplante des cœurs sans tenir compte du fait qu’il existe dans cet organe un atome qui nous connecte à l’ÊTRE, au Père. Ils se fichent royalement de tout ce qui est relatif à l’éthique et à la spiritualité.

Celui qui écrit ces lignes a récemment lu dans un article qu’ils qualifiaient de scientifique l’objectif de certains médecins français de transplanter une tête humaine. Ils prétendent ainsi que le mort continue de vivre dans un autre organisme physique. Cela nous rappelle les atrocités que beaucoup de scientifiques, qui finirent par devenir des mages noirs, ont commises dans l’ancien continent atlante. De même, dans d’autres informations que votre serviteur a lues, j’ai observé que la science est en train d’étudier la possibilité de transplanter le foie d’un porc dans un individu humain. Selon ces pseudo-médecins, ce foie est semblable au foie humain et il pourrait, selon eux, servir à ceux dont le foie malade ne réalise plus bien ses fonctions. Aujourd’hui ces modèles de sagesse sont prêts à tout transplanter : seins, têtes, bras, mains, jambes, etc., etc., etc. Ils appellent cela la SCIENCE, mais quand on parlait de Frankenstein, ces « génies » se moquaient de ces atrocités et les qualifiaient d’ABSURDES. Alors, qu’en est-il ? Et pour couronner le tout, votre serviteur a aussi lu dans un échantillon d‘informations qualifiées de scientifiques que bientôt on pourra faire des transfusions de sang de porc à des humains ! QUESTIONS : En quoi resterons-nous finalement transformés…?  

J. Le plus étonnant, illustre lecteur, c’est qu’alors que ce que tout ce qui vient d’être décrit se déroule à mille à l’heure, cette humanité est si aveugle qu’elle ne pense qu’aux nouveaux cosmétiques, aux nouvelles opérations qui modifient notre anatomie pour hypnotiser le sexe opposé et le mener au lit de Procuste, aux nouvelles discothèques pour danser frénétiquement au rythme des drogues ─ cocaïne, héroïne, marihuana, LSD, etc., etc. ─ et de la musique stridente qui n’a aucun rythme. Dans cette ambiance malsaine, les gens se remplissent d’incertitude tous les jours pour les mouvements de la bourse de Wall Street, la bouse de Nasdaq ou de Londres ou du Japon, etc., etc., etc. Au final nous nous sommes habitués à vivre de manière brutale, sans questionner nos émotions, nos pensées, nos instincts, et cette folle course vers nulle part nous augmente chaque jour LE SOMMEIL DE LA CONSCIENCE…

K. Comme si cela ne suffisait pas dans ce scénario tragique, nous qui aimons la Gnose savons qu’une planète gigantesque appelée Hercolubus, Planète X, Nibiru ou Planète Froide, sept fois plus grande que Jupiter et avec une orbite énorme, est en train de s’approcher de notre Système Solaire et le moment viendra où elle effleurera magnétiquement notre monde Terre, provoquant le changement total de l’axe de celui-ci, de sorte que les pôles actuels se transformeront en Équateur et l’Équateur actuel deviendra les pôles. Cela produira, indiscutablement, une catastrophe totale qui rendra notre mère Terre inhabitable durant plusieurs siècles, jusqu’à ce que l’écorce terrestre redevienne géologiquement adéquate pour exister. Ce monstre dont nous sommes en train de parler, dans ces pages, est la cause du changement climatique alarmant  que nous sommes actuellement en train de vivre, aidé, évidemment, par le réchauffement planétaire provoqué, également, par les émissions horribles de CO2…

Finalement, chers amis et amies, nous ne pouvons à présent pas nier que nous sommes certes déjà en train de vivre  l’Apocalypse. Il ne s’agit plus maintenant que l’Apocalypse viendra, non : nous y sommes déjà ! Et ils sont même en train de préparer la fameuse puce qu’ils essayeront de nous mettre moyennant la nanotechnologie et dans laquelle se trouveront toutes nos données personnelles pour nous garder tous sous contrôle. Ils le feront sous prétexte que nous pourrons faciliter toutes nos démarches bancaires ou judiciaires ou bureaucratiques grâce à un code barre qui nous sera inséré… Certes, la Bête a pris le contrôle absolu de notre société et de tous les aspects qui la concernent : l’économie, la politique, la religion, la philosophie, l’éthique, la morale, l’esthétique, l’art, etc., etc., notre LIBRE ARBITRE restant réduit à ZÉRO… C’est le panorama qui se présente sous nos yeux si nous les ouvrons à la réalité.

Le but de la Gnose, appréciés lecteurs et lectrices, est justement de NOUS SORTIR DU SOMMEIL qui ne nous permet pas de nous rendre compte, profondément, de ce qui est en train de se passer autour de nous. Telle est la raison de notre doctrine et de toutes les pratiques que nous avons héritées de notre très saint Maître, Avatar et Logos planétaire : Samael Aun Weor…

Je vous ajoute maintenant quelques phrases pour la réflexion :

« Qui dit ignorance dit aveuglement, préoccupations, erreur, superstition, despotisme, acte arbitraire, humiliation, misère et immoralité ».
Victor Hugo

« Le vrai mal pour l’homme n’est pas celui qu’il subit, mais celui qu’il fait ».
Manzoni

« Le plus grand nombre de maux dont souffre l’homme vient de l’homme lui-même ».
Pline l’Ancien

« Il y a peu de méchants qui ne portent pas de leur vivant déjà l’enfer dans leurs âmes ».
Bembo

« Les leçons de Machiavel sont plus profitables aux oppresseurs qu’aux opprimés ».
Madame Staël

HOMO NOSCE TE IPSUM
─‘Homme, connais-toi toi-même’─.
KWEN KHAN KHU

*

code