Le mystère sacré de la Semaine Sainte

Le mystère sacré de la Semaine Sainte 850 480 V.M. Kwen Khan Khu

Amis et amies :

Je vous écris quelques brèves lignes pour nous approcher un peu de la compréhension de :

LE MYSTÈRE SACRÉ DE LA SEMAINE SAINTE

Dans le Christianisme primitif, et encore plus dans le Gnosticisme, ladite GRANDE SEMAINE ou SEMAINE SAINTE revêt une extrême importance en raison du drame que le V.M. Aberamentho interpréta il y a 2000 ans, un drame qui définit clairement les positions de LA BÊTE et celles de son archi-ennemi LE CHRIST.

Quand nous étudions l’Arbre Séphirotique d’un point de vue gnostique, nous trouvons que l’attribut de Chokmah est l’INTELLIGENCE, et seule l’INTELLIGENCE DU CHRIST peut contrecarrer l’INTELLIGENCE DE L’ANTÉCHRIST. Lui seul peut affronter dans nos profondeurs abyssales ces énergies ahrimaniennes et leur livrer bataille jusqu’à les vaincre totalement. Mais pour que cela ait lieu il faut la Coopération de celui qui veut ÊTRE SAUVÉ et de son SAUVEUR INTIME. C’est là la dualité qui existe éternellement entre le bien et le mal.

Ici, sur ce point justement, c’est là où nous, les amoureux de la Gnose éternelle, devons centrer nos efforts. Parce que tout le drame de la PASSION CHRISTIQUE est un appel au RENONCEMENT de ce que nous sommes à chaque instant et à chaque moment. Rappelons-nous que, une fois crucifié sur sa croix, ses premiers mots dirigés au Père Éternel furent : « Père, pardonne-leur parce qu’ils ne savent pas ce qu’ils font ! ».  

Dans ces mots, le Sauveur a voulu indiquer clairement devant l’histoire que, tant que la Conscience dort, elle est capable de QUOI QUE CE SOIT D’ABOMINABLE, quoi que ce soit…, aussi incroyable que cela puisse nous paraître.

Cela nous invite à la réflexion pour que chaque fois que nous voulons vraiment pardonner, nous devons nous rappeler que toute personne, tant qu’elle est endormie, n’est pas maîtresse de ses actes, mais que ce sont ses DIX MILLE AGRÉGATS qui agissent, sentent et pensent. Devant un tel panorama, il est évident que nous devons considérer la vie comme une école à laquelle nous sommes venus apprendre à PARDONNER. Lamentablement, estimé lecteur, PARDONNER ne signifie pas DEVENIR COMPLICE DU DÉLIT, non. Mais cela signifie que nous devons TOUJOURS LAISSER UNE PORTE OUVERTE À L’ESPOIR et peut-être qu’un jour cette personne qui a commis un délit SENTIRA DU REPENTIR et voudra SE RACHETER. En ces jours horribles du Kali-Yuga les lois des humanoïdes sont faites pour louer LA VENGEANCE. C’est pourquoi la PEINE CAPITALE existe encore dans de nombreux pays pour les crimes de sang, et les multitudes sont heureuses avec de tels critères juridiques, se basant sur cela d’ŒIL POUR ŒIL ET DENT POUR DENT. C’est ainsi qu’on nous a élevé dans cette société génération après génération. Et le pire c’est que dans ces pays où l’on loue la peine capitale, parallèlement on loue Dieu. Et comment cela est-il possible ? Eh bien simplement parce que nous sommes une société HYPOCRITE, une société PHARISIENNE jusqu’à la moelle…

Le Christ intime ─ nous dit le V.M. Samael dans son œuvre posthume la PISTIS SOPHIA DÉVOILÉE ─ négocie avec les Seigneurs du Karma notre propre karma et il est capable de faire des manœuvres de distraction pour tromper les Archontes….. La miséricorde de notre Seigneur intime dans ses travaux va jusque-là. C’est pour cela que le Christ est la représentation de la VÉRITÉ SALVATRICE INCARNÉE……

Dans la partie la plus avancée de la PISTIS SOPHIA DÉVOILÉE, celle qui n’a pas été dévoilée par notre Patriarche Samael Aun Weor, on dit que nous avons besoin d’être déclarés justes pour entrer dans le royaume des cieux…, et seuls peuvent être déclarés justes ceux qui sont libres du PÉCHÉ ORIGINEL ─ c’est-à-dire : LA FORNICATION ─ et qui sont ABSOLUMENT MORTS psychologiquement…

Évidemment, dans toutes ces réflexions nous trouvons, de manière claire, une invitation sérieuse à DÉTRUIRE NOTRE AMOUR PROPRE, NOTRE ORGUEIL ─ de n’importe quel type ─, NOTRE VANITÉ, NOTRE AUTO-CONSIDÉRATION, des facteurs que, malheureusement, nous aimons beaucoup.

C’est pourquoi le V.M. Samael qualifie le CHRIST INTIME de représentant de LA SAINTE NÉGATION, de même que le Père est la SAINTE AFFIRMATION et l’Esprit Saint la SAINTE RÉCONCILIATION.

Il est donc clair, cher lecteur, que le CHRIST ET SON ŒUVRE cherchent à instruire l’âme pour qu’elle atteigne sa perfection aux yeux du Père. Il est donc l’INSTRUCTEUR DU MONDE, le SAUVEUR SALVANDUS éternel, tout un mystère magistral.

Par conséquent, méditons durant cette GRANDE SEMAINE sur quelle est notre contribution aux efforts du Christ intime en chacun de nous. Ne prenons pas ces dates comme quelques jours de plus du calendrier, car le temps qu’on nous a donné dans notre existence est limité et nous devons en profiter profondément pour travailler avec NOTRE DEVOIR PARTKDOLG DE L’ÊTRE…

QUE LES BÉATITUDES DU TOUT-PUISSANT SOIENT AVEC VOUS TOUS JUSQU’À LA CONSOMMATION DES SIÈCLES !

AMEN.

Je vous ajoute maintenant quelques phrases sur lesquelles méditer :

« Mieux vaut le pardon que la vengeance, parce que l’un est l’effet d’une nature douce et humaine, et l’autre d’une organisation féroce et brutale ».
Épictète

« On pardonne tant que l’on aime ».
La Rochefoucauld

« Pardonne pour être pardonné, oublie pour te faire oublier ».
Saint Isidore de Séville

« Que celui qui n’a jamais péché jette la première pierre ».
Évangile selon Saint Jean

« Celui qui n’a pas pitié des autres n’en trouvera aucune pour lui ».
Rubén Darío

« Une compassion sans bornes à l’égard de tous les êtres vivants est le garant le plus sûr de la moralité ».
Schopenhauer

NASCENDO QUOTIDIE MORIMUR.
─‘En naissant, nous mourons chaque jour’─.
KWEN KHAN KHU

*

code