Revue Abraxas International Nº 43

Revue Abraxas International Nº 43 850 480 V.M. Kwen Khan Khu

Chers lecteurs :

Je m’adresse à vous pour vous faire parvenir quelques réponses données par le V.M. Samael Aun Weor à la revue Abraxas International. Ces réponses correspondent au Nº 43 de cette revue, qui comprenait les mois de janvier, février et mars de l’année 1975.

Voilà donc l’entrevue, qui fut réalisée par Mr  Fernando Villa Uribe et elle parle de cela :

« Disciple : Est-il vrai que le Soleil est habité ?

Maître : C’est vrai. Des êtres comme nous habitent sur le Soleil. Physiquement ils sont très semblables. Mais la grande différence réside en le fait que les habitants du Soleil sont parfaits.

D. Parfaits ?

M. Oui, ils sont arrivés à détruire les Egos ou agrégats psychologiques. Ce sont des êtres qui en ont fini avec leurs défauts et voilà pourquoi ils sont parfaits.

D : Comment pouvez-vous parler d’eux avec tant de naturel ?

M. Nous, les occultistes, nous avons des instruments merveilleux pour l’étude des Mondes Supérieurs. Le corps astral ─ Eidolon ─ nous permet de voyager vers d’autres mondes. J’ai souvent voyagé astralement vers le Soleil. C’est pourquoi je parle de ce que je connais et non de ce que je m’imagine ou de ce que j’ai observé dans des appareils mécaniques imparfaits.

D : Alors, s’il vous plaît, décrivez-nous le Soleil.

M. Avec plaisir. Les gens communs et courants croient que le Soleil est une immense boule de feu, mais c’est un concept médiéval. Il s’agit réellement d’un monde gigantesque, de nombreux millions de fois plus grand que la planète Terre. Il possède une vie minérale, végétale, animale et, comme je l’ai dit, humaine. Sur le Soleil, il y a des montagnes très hautes, des mers profondes, des cordillères et un pôle sud et un pôle nord.

D : Et la température ?

M. Bien que ça nous semble incroyable, sur le Soleil il y a des endroits couverts de neige où nous pourrions mourir de froid. Il y a aussi des climats tempérés et chauds.

D : Comment les habitants du Soleil vivent-ils ?

M. Ils ne vivent jamais dans des villes, ils le considèreraient absurde. Ils habitent à la campagne et ils ne se regroupent dans des petites villes que pour faire des études et des investigations.

D : Quelles investigations ?

M. Sur leur propre monde et sur ce qui se passe dans d’autres mondes.

D : Que savent-ils de nous ?

M. Tout. Ils possèdent des télescopes gigantesques appelés «escobanos», avec lesquels ils peuvent observer notre planète, les villes, les maisons, leurs habitants et, plus encore, leur état psychologique.

D : Leur état psychologique ?

M. Naturellement. Nous, tous les êtres humains, possédons une aura. Selon sa couleur et son éclat, on peut définir l’état psychologique de chaque individu.

D : Et pourquoi ne sont-ils pas entrés en contact avec des êtres terrestres ?

M. Je vous l’ai dit, ce sont des êtres parfaits qui sont morts en eux-mêmes, ils ont détruit leurs défauts et ils ne sont pas intéressés à fréquenter des sauvages comme nous, qui ne possédons rien d’autre que des défauts.  

D : Quelles qualités les solaires ont-ils ?

M. Ils ont éveillé la Clairvoyance, la clairaudience, la télépathie, le rappel des vies antérieures et, en général, tous les sens internes que l’homme garde endormis à cause de ses imperfections.

D : Comment avez-vous pu savoir qu’ils ont éveillé leurs qualités ?

M. Très simple, en voyageant astralement avec mon Eidolon ─ corps astral ─ au Soleil, ils ont dialogué avec moi, ce qui veut dire très clairement qu’ils ont éveillé leurs sens occultes, car tandis que j’étais en corps astral, ils se manifestaient en corps physique.

D : Alors le Soleil n’est pas une boule de feu, une masse ignée ?

M. C’est ce que supposent les scientifiques et ils en ont convaincu les gens communs et courants. Si c’était vrai, plus nous serions près du Soleil plus la chaleur serait grande, et c’est tout le contraire : plus l’altitude est grande, plus il fait froid. De plus, en sortant de l’atmosphère, les températures atteignent 120 degrés sous zéro.

D : À quoi devons-nous la chaleur que nous sentons du Soleil ?

M. Le Soleil possède d’immenses mines d’uranium, de radium, de cobalt et d’autres minéraux qui ont des radiations très fortes d’énergie atomique qui, en arrivant dans l’atmosphère terrestre, se décomposent en chaleur, couleur, lumière et son. C’est précisément cette couche supérieure de l’atmosphère terrestre qui se charge d’analyser et de décomposer les rayons solaires en chaleur, couleur, lumière et son… ».

Je vous laisse maintenant, chers lecteurs, quelques phrases pour la réflexion :

« Nous connaissons plus les livres que les choses, et être sage consiste à savoir les choses et non les livres ».
Balmes

« Le sage se souvient du passé, jouit du présent et prévoit le futur ».
Isocrate

« Le plus sage, c’est celui qui ne sait pas qu’il l’est ».
Boileau

« Le premier pas vers la sagesse, c’est de se libérer de la bêtise ».
Horace

LUX IN TENEBRIS LUCET.
─‘La lumière brille dans les ténèbres’─.
KWEN KHAN KHU

*

code