Révélations de la Gnose

Révélations de la Gnose 1280 720 V.M. Kwen Khan Khu

Nous avons toujours dit que le processus de l’Autoréalisation est la conséquence de deux forces: l’une, nous l’appellerons centrifuge et l’autre centripète. La force centrifuge est celle que fait notre Être Réel intérieur, qui va de l’intérieur vers l’extérieur, qui nous cherche. Il veut que nous soyons avec lui, et la centripète est celle que nous devons faire de l’extérieur vers l’intérieur, chercher avec l’intériorisation cette particule divine, cette portion de divinité que nous portons en nous et que la Gnose appelle l’Être. Quand ces deux forces se rencontrent, fusionnent, on dit alors que cette personne se retrouve connectée au divin. Par conséquent, elle s’est transformée en un Maître ou une Maîtresse. Mais, bien sûr, il faut l’effort des deux forces que j’ai mentionnées. Le Père, l’Être, fait ses efforts. Grâce à l’Être, beaucoup de choses terribles qui auraient dû nous arriver ne se sont pas produites, car l’Être a beaucoup de miséricorde, et bien que nous méritions parfois d’être punis par la Grande Loi avec un karma, avec un accident, avec une maladie, etc., l’Être convainc parfois les Seigneurs de la Grande Loi de ne pas nous faire payer ces dettes. Lui, il fait déjà son travail. Celui qui doit faire le sien, c’est l’être humain, il doit avoir des aspirations, il doit développer -s’il en a déjà-, il doit développer ces aspirations avec des pratiques, avec les exercices ésotériques que la Gnose possède pour augmenter la volonté humaine, pour activer des centres magnétiques de notre vie intérieure afin que nous ayons plus de lucidité au moyen de la méditation, etc.; ce sont les efforts que nous devons faire.