La raison importante pour laquelle il nous est urgent d’éveiller la conscience

La raison importante pour laquelle il nous est urgent d’éveiller la conscience 850 480 V.M. Kwen Khan Khu

Très chers amis et amies :

Je vous envoie ce message sur :

LA RAISON IMPORTANTE POUR LAQUELLE IL NOUS EST URGENT D’ÉVEILLER LA CONSCIENCE

Indépendamment du fait que nous ayons besoin D’ÉVEILLER LA CONSCIENCE pour pouvoir saisir de mieux en mieux les mouvements de l’Ego en nous et, sur cette base, orienter notre MORT MYSTIQUE pour réussir à faire un travail intérieur efficace, il existe une RAISON TRANSCENDANTALE pour lutter pour cet éveil et ce n’est nulle autre que NE PAS NOUS ÉGARER DANS LE CHEMIN SECRET.

Malheureusement, cher lecteur, nous savons déjà que la Conscience est piégée dans nos dix mille agrégats psychologiques indésirables, et la seule façon de la désembouteiller est d’aiguiser notre AUTO-OBSERVATION pour arriver à UNE COMPRÉHENSION PROFONDE de ces agrégats et ensuite, par des suppliques à Dieu Mère, parvenir à les éliminer, cela doit être très clair.

Le V.M. Samael a affirmé à de très nombreuses reprises que l’Arcane sacré A.Z.F. n’était donné dans l’Égypte ancienne qu’aux initiés qui avaient déjà trente pour cent de Conscience éveillée. Ils s’assuraient ainsi que la personne impliquée dans les mystères NE JOUERAIT JAMAIS AVEC LES CHOSES SACRÉES et encore moins avec l’Arcane ou clé maîtresse de l’Alchimie.

Il est important de savoir, illustre lecteur, que bien qu’il soit douloureux de le dire ou de l’affirmer, toute personne ayant levé les sept Serpents de Feu et les sept Serpents de Lumière est, en plus d’un Adepte situé sur le sommet de la Première Montagne, également un individu semi-hanasmussien, car LE LUMIÈRE et les TÉNÈBRES  cohabitent en même temps à l’intérieur de lui ou d’elle…..

Ce n’est que si cet Adepte ou Dame Adepte se résout, avec la permission du Père, à entrer dans le DÉSERT DES SAGES ─ c’est-à-dire : la Deuxième Montagne ─, qu’alors, par l’accomplissement rigouoreux des neuf premiers Travaux d’Hercule et des huit années de Job, il pourra se débarrasser du Malin et continuer ensuite ─ avec son Christ intime ressuscité ─ vers la Troisième Montagne ; ceci est extrêmement IMPORTANT À COMPRENDRE.

C’est la raison pour laquelle des personnages qui ont atteint la Maîtrise à l’époque où le Maître Samael était dans le monde physique, sont ensuite devenus des traîtres de l’Avatar lui-même. C’est parce que LE MOI N’AVAIT PAS ÉTÉ ANÉANTI, compris ?

Trois cas que je considère important de commenter dans ce message me viennent à l’esprit.

PREMIER CAS

Dans son œuvre, le V.M. Samael nous parle d’un disciple qui fabriquait des jeans, ou des blue-jeans, dans son entreprise, et il se réfère à lui parce qu’à une occasion, ce disciple ─ de chambre supérieure ─ demanda à notre Gourou :

─ Maître, qui fabriquera des jeans comme je le fais maintenant si j’élimine l’EGO ?

Le V.M. Samael répondit :

─ Crois-tu par hasard que l’ÊTRE ne sait pas faire des pantalons ? Laisse-moi te dire une chose : l’ÊTRE ferait de meilleurs jeans que ceux que tu as fait jusqu’à présent !, compris ?…

Eh bien une nuit, alors que votre serviteur rentrait avec le V.M. Samael chez lui après une chambre supérieure, il était 1h00 du matin et, une fois que le Maître Samael a ouvert la porte de sa maison, nous sommes entrés tous les deux, et, à notre grande surprise, nous avons trouvé dans un fauteuil du salon le disciple dont nous parlons dans les lignes précédentes. Il avait allumé la lumière d’une lampe de table. Face à une telle surprise, le V.M. Samael demanda à ce disciple :

─ Mon frère, que fais-tu ici ?

Le disciple répondit très sèchement :

Je suis venu vous dire adieu car vous n’êtes plus un vrai Maître pour moi !

Je dois vous dire à tous, chers amis, qu’en ce temps-là il y avait beaucoup de mauvais commérages sur la vie de notre Avatar parce que notre Gourou avait dû travailler dans le Magistère Alchimique avec un autre vase hermétique, en suivant évidemment les instructions de son propre ÊTRE Réel. Malgré les paroles de ce disciple, notre Patriarche lui offrit de lui donner toute l’explication nécessaire sur ses processus, mais ce disciple refusa catégoriquement de recevoir des explications et demanda à quitter la maison pour s’en aller immédiatement.

Alors que cet individu sortait dans la rue, le Maître Samael ferma la porte de sa maison et me lança immédiatement la phrase suivante :

Pauvre frère, ce qu’il fait est de la folie et il est justement sur le point de terminer le cinquième Serpent de Feu, mais quand la Conscience dort nous ne nous rendons pas compte des énormités que nous sommes capables de faire ! Tu vois, tu vois, mon frère ? ─ en s’adressant à votre serviteur.

Cette nuit-là, je confesse que j’ai eu beaucoup de mal à trouver le sommeil, car ce compagnon était en train de s’éloigner du Chemin Secret en trahissant son propre Gourou…

DEUXIÈME CAS

J’ai connu, comme d’autres compagnons, M. Efraín Villegas Quintero, qui était un instructeur international et ─ il faut le dire ─ c’était une personne sympathique. Cet ami rendait visite au Maître Samael à l’époque où l’Avatar était en mauvaise santé. Le Patriarche, en ces jours-là, commenta à celui qui écrit ces lignes :

─ Le frère hermano Villegas a maintenant terminé le cinquième Serpent de Feu et je crois que je dois l’annoncer au corps étudiant en tant que Maître !

Ma personne ajouta aux paroles de l’Avatar :

Bon, vous êtes le Patriarche et vous savez mieux que quiconque ce qu’il faut faire, Maître !

À un moment donné, le V.M. Samael appela ce compagnon dans sa chambre ou sur son lit de mort et lui dit :

Tu dois savoir que le nom de ton Être Réel est DESOTO, mais tu ne dois le dire à personne. Je t’indiquerai internement quand tu dois le faire, compris ?

─ Oui, Maître ─ répondit Villegas.

Cependant, quand la santé du Vénérable se détériora et que des personnes d’autres latitudes commencèrent à arriver pour, en quelque sorte, faire leurs adieux à l’Avatar, ce compagnon, Villegas, avait déjà dit à beaucoup de ces personnes le nom de son Être Réel, désobéissant ainsi à l’Avatar. Après la crémation du corps de l’Avatar, il s’auto-proclama Patriarche 3, car M. Julio Medina Vizcaíno l’avait déjà devancé en se proclamant Patriarche 2.

Si je mentionne le nom de ces deux personnages, c’est parce qu’ils sont déjà décédés, sinon je n’écrirais que les initiales de leurs noms terrestres.

TROISIÈME CAS

L’histoire de la Gnose a été remplie, pendant des années, de nombreux traîtres de l’Avatar du Verseau. L’un d’eux fut le monsieur nommé David León Valencia, qui était le Bodhisattva du Maître SANFRAGARATA. Ce disciple était arrivé à lever tous ses Serpents de Lumière en Colombie quand le Maître Samael habitait encore dans la Sierra Nevada de Santa Marta ─ territoire colombien ─. Cependant, bien que ce compagnon ait été appelé par les gens Le Verbe d’Or pour les prédications qu’il faisait, il décida d’abandonner le Maître Samael et de rejoindre les rangs d’un Mage Noir qui apparut alors dans ces terres et qui répondait au nom d’Omar Cherenzi Lind. Ce Mage Noir offrit à David León Valencia plus de responsabilités et plus de pouvoir à condition qu’il quitte les rangs de la Gnose et c’est ce qu’il fit… Je dois vous dire à tous que ce fut un dur coup moral que l’Avatar reçut à l’époque…..

Maintenant, quelle était la raison secrète pour laquelle ces choses se sont produites ?

RÉPONSE : une seule. Ces Bodhisattvas NE VOULAIENT PAS MOURIR PSYCHOLOGIQUEMENT et l’EGO, LE MOI, LE MOI-MÊME leur a joué un mauvais tour, ni plus ni moins que cela. D’autre part, ces Bodhisattvas ne recherchaient que des pouvoirs pour fasciner les gens et ce fut là leur propre PERTE.

MORALE : QUI MARCHE AVEC LES LOUPS APPREND À HURLER ! Cela peut arriver à n’importe lequel d’entre nous si NOUS NE DEVENONS PAS LES ENNEMIS DE NOUS-MÊMES. Cela, il est fondamental de le saisir et DE LE COMPRENDRE… Tant que nous avons l’EGO VIVANT, notre Conscience dormira et nous ne pourrons pas nous rendre compte des mouvements de la Bête à l’intérieur de nous et, même si nous sommes dans des parties avancées du Chemin Secret, elle peut nous faire tomber en disgrace et l’abandonner.

Réfléchissons, mes amis et amies, réfléchissons POUR NE PAS TOMBER DANS LA TENTATION !

J’ajoute maintenant quelques phrases que je considère opportunes :

« Savoir obéir est la science la plus parfaite ».
Tirso de Molina

« Seule l’obéissance donne le droit de commander ».
Emerson

« Il n’y pas de passion qui aveugle autant que l’orgueil ».
Bretón de los Herreros

« L’entêtement est sans aucun doute un mal très grave car il nous pousse à rejeter les conseils d’autrui en nous attachant à notre propre opinion et notre propre résolution contre les considérations de prudence et de justice. Nous devons nous en prémunir soigneusement car, ayant sa racine dans l’orgueil, c’est une plante qui se développe facilement ».
Balmes

« La personne la plus facile à tromper et à trahir est soi-même ».
Lytton

CALAMITATE DOCTI.
─‘Endoctrinés par la calamité’─.
KWEN KHAN KHU

*

code