Quelques détails importants à prendre en compte dans le Chemin Secret

Quelques détails importants à prendre en compte dans le Chemin Secret 850 480 V.M. Kwen Khan Khu

Très chers amis :

Je vous écris avec un immense plaisir pour venir jusqu’à vous et vous exposer ce qui suit :

QUELQUES DÉTAILS IMPORTANTS À PRENDRE EN COMPTE DANS LE CHEMIN SECRET

Toute la doctrine de notre Gourou bien-aimé, le V.M. Samael Aun Weor, est synthétisée dans ce que l’on appelle les TROIS FACTEURS DE LA RÉVOLUTION DE LA CONSCIENCE, dont nous connaissons tous déjà la signification.

Cependant, le fait de nous trouver, majoritairement, constitués d’un TROIS POUR CENT de Conscience, ne nous permet pas d’analyser certains détails dont nous devons tenir compte lorsque nous voulons fouler le Chemin Secret. Voyons par exemple :

A. La fabrication de notre structure animique.

Selon les mots de notre Patriarche, l’être humain n’a pas d’âme véritable, ce n’est qu’un fantôme qui maintient notre Essence enfermée. Il devient nécessaire, urgent, de nous doter d’une vraie vie intérieure. Cela implique que nous fabriquions nos véhicules internes, c’est-à-dire : corps astral, corps mental et corps causal, pour avoir une vraie réalité dans les mondes internes. Pour cette tâche, ceux qui n’ont jamais fabriqué ces véhicules dans d’autres existences auront besoin de vingt ans ; ceux qui les ont une fois fabriqués devront seulement les renforcer à l’aide de la science de l’Alchimie et les épurer du Mercure Sec ─ c’est-à-dire : agrégats psychologiques ─ et du Soufre Arseniqué ─ feu bestial luxurieux ─. Toute cette tâche, aussi fastidieuse qu’elle puisse nous paraître, doit se faire, car la possession d’une âme véritable n’est pas une histoire à dormir debout ni non plus quelque chose qui n’a pas de fin. Si par hasard nous nous trouvions dans notre dernière existence mais que nous travaillions dans l’Arcane A.Z.F., alors les Seigneurs du Karma seront miséricordieux avec nous et nous permettront de nouvelles existences pour ne pas involuer.

B. Le développement et l’ouverture des chakras.

Le sujet des chakras est quelque chose qui préoccupe également nos compagnons et compagnes. Les chakras sont des disques magnétiques que nous possédons dans le corps astral. Ces disques sont atrophiés à cause des incessantes FORNICATIONS que nous avons pratiquées dans plusieurs existences durant des siècles et des millénaires. Tout cela a rempli les chakras de rouille mercurielle qui ne permet alors pas à ces disques de percevoir les divers phénomènes qui se présentent dans notre monde tridimensionnel ou dans les dimensions supérieures. S’il est vrai que M. Charles Leadbeater a parlé dans son livre LES CHAKRAS de la structure de chaque chakra, il n’a cependant pas remis la manière de les mettre en activité. Plus encore, bien que le V.M. Samael ait donné les clés de la vocalisation de certains mantras, ces vocalisations ne parviennent qu’à stimuler partiellement ces disques magnétiques, mais ne les ouvrent pas totalement. C’est pourquoi notre Avatar, le V.M. Samael Aun Weor, insiste pour nous dire que ce n’est que par la mort mystique que ces chakras se mettent en marche, et lorsque notre travail de mort psychologique a été profond, alors Stella Maris dévore notre anatomie occulte et nous sommes transformés en serpents ou nagas. À ce stade, les Initiés ont tous ces disques magnétiques ouverts et c’est alors que nous pouvons percevoir l’aura des personnes, les ausculter internement, voir le passé, voir le futur, etc., etc., etc. Tout cela, comme vous le voyez, implique beaucoup de PATIENCE. C’est pourquoi le Grand Kabîr de Galilée a dit avec emphase : « En patience vous posséderez vos âmes… ».

C. L’éveil de notre Feu Sacré.

En faisant à nouveau appel aux enseignements sacrés de notre Maître Samael bien-aimé, nous trouvons l’urgente nécessité d’éveiller notre Feu Secret, lié à notre Divine Mère Kundalini. Pour cela ─ insiste l’Avatar ─ nous devons changer notre manière de penser et de sentir envers le sexe opposé. Tant que nous serons enfermés dans notre luxure particulière et esclaves du feu bestial, l’éveil de notre Feu Secret deviendra plus qu’impossible. Celui qui n’est pas capable de sentir un amour véritable durant l’accouplement métaphysique peut passer la vie entière à transmuter ses énergies sexuelles mais sans éveiller le Feu Sacré. Cet éveil permettra l’ascension de nos correspondantes langues de feu béni et, par conséquent, chaque véhicule sera baptisé par la grâce de Stella Maris.

D. La perfection du travail psychologique et alchimique.

Beaucoup de compagnons/gnes qui sont arrivés à éveiller leurs Feux Secrets et qui ont même commencé à fouler l’ordalie de l’Initiation, ont oublié de perfectionner leur travail et, par conséquent, ils sont restés fascinés par certaines initiations qu’ils ont acquises au cours de leurs vies. Cela a provoqué l’apparition de divers HANASMUSSEN, soit en trahissant notre béni Gourou ou en s’auto-proclamant Prophètes, Avatars et une infinité de stupidités qui les ont conduits à s’égarer dans le Sentier Hermétique et ils ont finalement terminé par devenir des avortons de la Divine Mère, avec l’involution subséquente qu’ils ont gagnée à la force du poignet par leur avidité de pouvoirs et de statuts spirituels. C’est pourquoi je vous avertis : il ne suffit pas de devenir des Maîtres du Maha-Manvantara, non. Ce qui est vraiment important, c’est de lutter pour perfectionner notre travail intérieur en atteignant des niveaux de mort psychologique profonde, même si cela nous produit de terribles et épouvantables douleurs morales… Voilà la dure réalité.

E. La compréhension que la Gnose est pour un petit nombre.

Durant des millénaires, les anciennes Écoles de Mystères savaient parfaitement que le Chemin Initiatique n’était pas pour tout le monde. C’est pour cette raison qu’on ne remettait pas, dans ces écoles, l’Arcane sacré A.Z.F. à tout le monde, même s’ils faisaient partie de celles-ci. Il était alors exigé d’avoir atteint trente pour cent de CONSCIENCE pour avoir le droit de recevoir la clé secrète. On évitait ainsi justement que cette personne finisse par devenir un HANASMUSSEN et se fasse du tort à elle-même ou à d’autres. Malheureusement, étant donné que nous sommes à la fin de la Cinquième Race, dite Aryenne, le V.M. Samael a voulu essayer de créer une récolte d’hommes et de femmes solaires et c’est pourquoi il a remis publiquement la grande clé, essayant ainsi de sauver ne serait-ce que le chapeau du noyé… Nous ne devons jamais forcer qui que ce soit, ni en faisant appel aux peurs ni non plus aux chantages spirituels, à parcourir le chemin rocailleux. Cela doit être déterminé par la Monade même que les personnes portent dans leurs entrailles animiques, pas par nous. Nous avons évidemment l’obligation morale d’informer les autres âmes de l’existence de nos enseignements afin d’accomplir la pratique du Troisième Facteur de la Révolution de la Conscience…, cela doit être très clair.

F. Le défaitisme intérieur.

Nous tous qui essayons de nous rebeller contre les forces de l’entropie qui nous envahissent à chaque moment, nous devons lutter pour contrecarrer ces forces à l’aide de nos pratiques ésotériques qui nous permettent de recevoir de l’aide morale. Le chemin que nous avons choisi est âpre, rocailleux, épineux et terriblement cruel ; mais il s’agit du salut de notre âme. C’est pourquoi le V.M. Samael nous disait : « Il y a deux manières de vivre l’Apocalypse : soit nous la vivons internement, à l’intérieur de nous, de manière volontaire, soit nous nous laissons entraîner par l’entropie, qui nous conduira finalement à être victimes de l’apocalypse mondial et de la Seconde Mort dont parlent les Saintes Écritures… ». Il y a les Exercices Zodiacaux, les Runes, les vocalisations, la Rune Not, l’Asana Sacrée, les invocations des Intelligences Sacrées, etc., etc., etc. Il faut faire appel à tout cela pour nous remplir de forces au milieu de tant de ténèbres intérieures et extérieures.

G. La nécessité de la méditation.

Nous avons besoin de paix intérieure pour supporter l’avalanche d’impressions négatives que le présent Kali-Yuga nous provoque constamment. Si nous n’essayons pas de calmer notre psyché grâce à la méditation, il est évident qu’une psyché qui est tourmentée ne peut pas se dédier à l’étude minutieuse de nos déséquilibres et, par conséquent, ne nous permettra jamais d’arriver à des COMPRÉHENSIONS qui sont pour nous significatives lorsque nous voulons détruire le MOI. C’est pour cela qu’on a dit : la méditation est le pain quotidien des sages. L’auto-exploration et l’auto-analyse s’avèrent impossibles à capturer sans l’aide de la méditation.

H. Savoir souffrir et la résignation.

Lorsqu’on veut supporter la dureté du chemin, il est important d’apprendre à être résignés. La résignation est indispensable pour accepter la volonté du Père et de la Grande Loi. Ceux qui sont toujours en train de protester à cause des épines du chemin, ceux-là ne pourront pas avancer dans celui-ci, car il ne faut pas oublier que nous avons des bibliothèques entières de karmas accumulés durant de nombreuses existences et cela ne va pas s’effacer d’un instant à l’autre. Il y a des périodes où la résignation est la seule arme pour nous défendre contre le défaitisme. Celui qui ne sait pas souffrir au moyen de la résignation ne pourra pas aller très loin dans sa marche. Ces périodes où  nous nous sentons abandonnés par les forces divines font partie du Chemin Initiatique, car c’est ainsi qu’on teste notre tempérance. Un Maître sans tempérance est un château de papier.

Je vous ajoute, finalement, quelques phrases sur lesquelles nous devons opportunément réfléchir :

« Transformez-vous en renouvelant votre manière de penser ».
Saint Paul

« Le talent est comme la santé, c’est quand on en profite qu’on le connaît le moins ».
Helvétius

« Le talent est un don que Dieu nous a fait en secret et que nous révélons sans le savoir ».
Montesquieu

« Le talent se développe dans la retraite ; le caractère se forme dans le tumulte du monde ».
Goethe

« Le talent essentiel est celui qui guide les autres ».
Pascal

DEI GRATIA.
─‘Par la grâce de Dieu’─.
KWEN KHAN KHU

*

code