Le dédoublement astral en utilisant l’imagination

Le dédoublement astral en utilisant l’imagination 850 480 Universal
Il faut faire la différence entre l’imagination intentionnelle et l’imagination mécanique. Il est évident que l’imagination mécanique se trouve être la fantaisie même. La clé de pouvoir se trouve dans le fait d’unir la volonté et l’imagination en vibrante harmonie. Il y a une clé pour sortir en astral, et celle-ci est rapide : au réveil du sommeil normal, fermer les yeux au réveil, sans bouger, et avec les yeux fermés imaginer vivement n’importe quel endroit. Mais ne pas imaginer que l’on est en train d’imaginer, il faut le traduire par des faits. Sentez-vous pleinement certains d’être dans le lieu imaginé, unissez la volonté à l’imagination, et il est logique que, si cette union est atteinte, le résultat sera le triomphe. Mettez l’imagination en jeu, mettez-vous à marcher dans le lieu que vous êtes en train d’imaginer avec foi. Si on fait la pratique et que l’on réussit le jeu de la volonté et de l’imagination – celle-ci étant féminine – sans bouger dans le lit, en conservant le sommeil et en imaginant l’endroit, en mettant en jeu la volonté et en se mettant à marcher avec fermeté, on peut alors aller où on veut. Un jour, je me trouvais dans une forêt et en passant par un chemin, on m’a parlé d’une montagne. Le lieu étant dangereux, je suis allé l’investiguer en astral. Je me suis imaginé la montagne, j’ai vu de la brume, un perron et un groupe d’Adeptes. En entrant dans cet endroit, ils m’on donné une cuillerée de miel d’abeilles, l’aliment de la Loge Blanche et le Pain de la Sagesse ; puis ils m’ont dit de me purger avec de l’huile de ricin pour me nettoyer l’estomac. Le jour suivant, je suis sorti du corps, dont j’avais alors purgé l’estomac. J’ai vu les étoiles et j’ai fait la Rune Man. Les Adeptes m’ont ordonné de descendre aux mondes infernaux. Je suis entré dans une région de profondes ténèbres où des bêtes terribles m’attaquèrent, c’était mes Mois. J’ai dû m’engager par des portes par lesquelles je passais à peine, par des chemins étroits, et de là, sortir par un tombeau. Tout ce qui concerne l’Ego n’est que mort et disgrâce. C’est Méphistophelès. Il faut travailler très dur.

Samael Aun Weor
Tarot et Kabbale, chapitre 2