Pratique avec la Demoiselle des souvenirs

Pratique avec la Demoiselle des souvenirs 850 480 Universal
Il est nécessaire que le disciple apprenne à amener dans ses sorties astrales la Demoiselle des Souvenirs, pour pouvoir ramener la mémoire de ce qu’il voit et entend dans les mondes internes, car elle sert de médiatrice entre les sens du cerveau physique et les sens ultrasensibles du corps astral. Elle devient, si le concept est possible, comme le dépôt de la mémoire. Dans le lit, à l’heure de dormir, invoquez l’Intime ainsi : « Mon père, toi qui est mon Être véritable, je te supplie de tout mon cœur et de toute mon âme, de sortir de mon corps éthérique la Demoiselle de mes Souvenirs, afin de ne rien oublier lorsque je retournerai à mon corps ». Prononcez ensuite le mantra : LAAAAA, RRRRRAAAAA, SSSSSSS, et endormez-vous. Donnez à la lettre S un son sifflant et aigu semblable à celui que produisent les freins à air. Lorsque le disciple se trouve entre la veille et le sommeil, qu’il se lève de son lit et sorte de sa chambre en direction de l’Église Gnostique. Cet ordre doit être pris tel quel, avec assurance et avec foi, car c’est réel et non fictif ; en cela il n’y a pas de mentalisme ni de suggestions. Descendez du lit doucement pour ne pas vous réveiller et sortez de la chambre en marchant avec naturel, comme vous le faites quotidiennement pour aller travailler. Avant de partir, faites un petit saut dans l’intention de flotter, et si vous flottez, allez en direction de l’Église Gnostique ou de la maison du malade que vous devez soigner. Mais si en faisant le petit saut vous ne flottez pas, recouchez-vous et répétez l’expérience. Ne vous préoccupez pas du corps physique durant cette pratique. Laissez la nature œuvrer et ne doutez pas car l’effet se perdrait.

Samael Aun Weor
Traité de Médecine Occulte et Magie Pratique, chapitre « Les cinq causes des maladies »

*

code