Réflexions Gnostiques Doctrinales

Réflexions Gnostiques Doctrinales 1280 720 V.M. Kwen Khan Khu

La Monade Intérieure Profonde, notre Être Réel, ce que les kabbalistes hébreux appellent “Kether”, a le devoir de nous stimuler de l’intérieur ; nous stimuler de l’intérieur avec de la motivation spirituelle, avec des expériences mystiques transcendantales, avec des forces que la Monade introduit afin que l’on sente ici une sorte d’inquiétude spirituelle qui nous pousse à chercher le Chemin. L’autre responsabilité échoit ou incombe directement à l’Essence, à nous, qui sommes l’Âme Humaine incarnée ici sur la Terre. L’Essence doit répondre à ces stimulations, disons, avec le travail. Elle doit mettre aussi sa part d’efforts, et très souvent de supers efforts, car le fait que nous ayons la stimulation interne, qui a beaucoup de valeur, qui vient du Père, est une chose, et que nous ayons la volonté pour répondre à ces efforts en est une autre, parce que, parfois, nous pouvons être pris par l’ennui du Moi, par la charge ou la densité du Moi, ou par un karma que nous sommes en train de vivre à un certain moment. Dans les deux cas, nous devons nous défendre comme des lions, n’est-ce pas ? Contre les forces karmiques et contre l’entropie extérieure et intérieure. Alors, le devoir de l’Essence, de l’Âme Humaine, c’est celle-là, répondre aux stimulations internes avec la recherche incessante de la Vérité, avec la lecture incessante du Corps de Doctrine, avec les pratiques incessantes que nous devons faire chaque jour, avec des jeûnes, avec la prière, avec la méditation ; voilà le devoir de l’Essence.